Nos agences

Agence de Rennes
43-45 Rue d'Inkermann
35000 Rennes
contact@othea.fr
02 23 44 71 78

Agence de Nantes
Centre d'affaires
1, avenue des Lions
44800 Saint-Herblain
contact@othea.fr
06 03 55 66 87

Agence de Brest
Immeuble Artemis
Rue Hubertine Auclert
29200 Brest
contact@othea.fr
06 14 21 83 42

Siège social
20 rue du Sureau
La Montgervalaise 2
35520 La Mézière

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Moquette : Halte aux idées reçues !

La moquette, longtemps boudée par les consommateurs à cause d’une image vieillotte et une réputation de potentiel nid à acariens, est revenue depuis quelques années au goût du jour.  Victime d’une mauvaise image de marque, la moquette refait surface en jouant sur ses atouts : qualité de l’air, variété esthétique, facilité d’entretien. Nouvelles matières, vaste choix de coloris, l’image de la moquette a bien été dépoussiérée. 

Idée reçue n°1 – La moquette est difficile d’entretien

FAUX

Au même titre, que les autres revêtements utilisés dans les bureaux, la moquette nécessite un entretien adapté et spécifique.

La moquette est un revêtement de sols d’entretien très facile :

  • Elle n’exige pour son entretien aucun produit de maniement délicat, ni par fois même allergène comme les cires, les polish ou les détergents nécessaires à l’entretien d’un sol lisse comme un parquet ou un carrelage.
  • Elle n’exige aucun temps d’immobilisation et de séchage des surfaces après l’entretien régulier.
entretien-moquette

Idée reçue n°2 – la moquette est un nid à acariens

FAUX
La moquette n’est pas un environnement propice au développement des acariens. 

Les facteurs de développement des acariens sont : 

  • L’humidité relative : les valeurs du taux d’humidité favorables au développement des acariens se situent entre 60 et 80 % .En Europe occidentale, le taux moyen d’humidité dans les bureaux se situe entre 40 et 50%.
  • La température : les valeurs favorables au développement des acariens se situent entre 25-30°. De manière générale, la température moyenne dans les bureaux est de 21°.
  • La nourriture : Les acariens se nourrissent de squames, peu présentes dans les bureaux .
Il faut différencier moquette de bureaux et d’habitation.

Pour un acarien retrouvé sur la moquette, des millions vivent dans notre lit ! En effet, la présence d’acariens dans l’habitat est principalement liée à la literie.

 

Idée reçue n°3 – La moquette n’est pas écolo

FAUX

Évidement tous les fabricants de moquette n’ont pas la même préoccupation écolo, mais de plus en plus de fabricants proposent des moquettes en matériaux écologiques

Par exemple, notre fournisseur Interface propose une nouvelle gamme de dalle qui améliore la qualité de l’air intérieur. 

 

Cette gamme de dalles de moquette (Gamme Conscient d’Interface), unique en son genre, est faite à partir de matériaux recyclés et bio-sourcés. Conçue pour n’émettre pratiquement aucun COV (composé organique volatil), l’un des principaux facteurs de la mauvaise qualité de l’air intérieur, cette nouvelle collection contribue efficacement à l’amélioration de la qualité de l’air intérieur des bâtiments. La fibre texturée de Conscient capture les particules de poussière ultra-fines – qui peuvent être nocives pour notre santé – et les conserve hors de notre zone de respiration jusqu’à ce qu’elle puisse être aspirée. 

Pour conclure, contrairement aux idées reçues, la moquette est un revêtement de sol sain car elle retient les poussières, ensuite éliminées par l’aspirateur. Elle a d’autres avantages comme l’isolation acoustique en réduisant les bruits ambiants, de pas, de chutes ainsi que les bruits aériens

qu’elle absorbe 10 fois mieux qu’un sol dur classique ! Retenant la chaleur, le sol textile assure aussi une isolation thermique permettant une économie d’énergie.

La moquette a donc tout pour elle, il est donc temps de mettre un terme aux idées reçues !

Merci à notre fournisseur Interface pour les informations fournies pour cet article.